Non classé | 20 avril 2020

Le coronavirus utilisé par les hackers !

En cette période de confinement et de téléworking généralisé, les pirates informatiques surnommés « hackers » utilisent la peur du coronavirus et profitent de cette situation inédite pour propager leurs logiciels malveillants !

Nous avons pu observer les premiers malwares qui infectent des sites et Apps concernant le coronavirus. Par exemple, les ransomwares « COVID19 Tracker » et « Corona-virus-Map.com.exe » qui permettraient soi-disant de suivre l’évolution du nombre de malades en temps réel sur smartphones ou ordinateurs. Ce sont malheureusement des virus destinés à vous piéger et à voler vos données ! Ces malwares peuvent entrainer de lourdes conséquences pour votre entreprise. En Belgique, le risque cybernétique est plus élevé que le risque d’incendie ! Eurobrokers sensibilise ses clients chefs d’entreprises à anticiper ce risque par la couverture d’une solution cyberprotection.

Nous vous conseillons d’être vigilant et d’informer vos collègues à ce sujet.

Sites web, logiciels et apps malveillantes

Faites attention aux sites tels que Coronavirus(.)com ou Corona-virus-Map(.)com. Depuis janvier, des milliers de sites Web avec le mot « Corona » dans leurs URLs ont été enregistrés, et beaucoup d’entre eux sont suspects. Certains de ces sites Web tentent d’installer des logiciels malveillants sur vos appareils (PCs & Smartphone).

E-mail de spam

Ces e-mails essaient d’attirer votre curiosité en utilisant des slogans choc ou sur le thème du complot (« censurés », « secrets » …) pour essayer de vendre des informations ou des biens qui sont maintenant en forte demande, comme des masques, des gels désinfectants, des vitamines…

Les escroqueries par phishing

Ce sont des sites ou e-mails qui semblent provenir d’organisations telles que le SPF Santé ou l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Les escrocs les ont conçus pour qu’ils ressemblent à des communications ou sites officiels, mais contiennent en réalité des liens de phishing ou des pièces jointes dangereuses.

Quelques conseils de sécurité :

  • Ne cliquez jamais sur des liens ou des pièces jointes d’un e-mail que vous n’attendiez pas.
  • Si vous recevez un e-mail suspect qui semble provenir d’une organisation officielle telle que l’OMS ou du Ministère de la Santé, supprimez-le en toute sécurité en appuyant simultanément sur la touche « Maj » et la touche « Delete » de votre clavier.
  • Ne partagez jamais vos mots de passe ou identifiants de connexion par e-mail !

 

Bien cordialement,

 

Eurobrokers Insurance
eurobrokers@ebinsurance.be

Sources : Portima