Non classé | 14 août 2020

Victime des orages ? Lisez nos conseils !

Les fortes chaleurs, les orages et les chutes de grêle sont devenus de plus en plus fréquents et notamment durant les mois d’été. Si vous êtes victime d’intempéries, anticipez les démarches en constituant rapidement un dossier (afin d’accélérer la procédure d’indemnisation). D’ailleurs, voici les règles et les principes pour la plupart des assurances habitation en Belgique.

  1. Dégâts des eaux

Un dégât des eaux consécutif à la tempête est assuré, que l’eau s’infiltre via le toit (y compris lorsque l’eau pénètre dans le bâtiment préalablement endommagé par la tempête) ou qu’il s’agisse d’une inondation. Selon le cas, ce sera soit la garantie tempête, dégât des eaux ou catastrophes naturelles qui interviendra.

  1. Jardin

Les dommages occasionnés par la chute d’un arbre à l’habitation assurée et à son contenu sont toujours couverts, tout comme les frais de déblai qui y sont liés. Cela vaut également pour les constructions fixées à demeure dans le jardin, comme les abris de jardin, les pergolas (même ouvertes), une piscine, et pour les clôtures de jardin (murets, haies…).

Que l’arbre soit la propriété de l’assuré, celle de son voisin ou du domaine public n’a pas d’importance. C’est toujours l’assurance incendie de l’assuré qui intervient. L’assuré doit donc déclarer le sinistre auprès de son propre assureur habitation.

Les constructions qui ne sont pas fixées au sol à l’extérieur de l’habitation assurée ne sont pas couvertes par l’assurance habitation classique, pas plus que les dégâts causés aux plantes, arbres ou aux plantations dans le jardin (qui font l’objet d’une garantie spécifique complémentaire optionnelle).

En revanche, si votre mobilier de jardin qui a été emporté a détruit quelque chose chez votre voisin, votre assurance RC couvre les dommages.

  1. Quid pour ma voiture?

Si votre voiture se trouvait sur la voie publique et qu’elle a subi des dommages, prenez contact avec votre assureur. Il est important de prendre une photo.

  1. Tuiles envolées

Tous les dégâts occasionnés à l’habitation propre et à son contenu, suite à des tuiles envolées, sont assurés et les tuiles sont remboursées.

 

–> CONSEILS PRATIQUES EN CAS DE SINISTRE

– Le 112 est réservé aux cas de danger vital.

– Composez le 1722 (numéro pour les interventions des pompiers qui est uniquement en service lors des avis de tempêtes et inondations avec un code orange/rouge) s’il faut recouvrir le toit, déblayer un arbre, pomper l’eau d’une cave.

– Après une inondation, l’eau et la boue doivent être pompées le plus rapidement possible. Les appareils électriques, la chaudière et du chauffe-eau doivent être séchés au plus vite.

– Notez le nombre d’heures consacrées au nettoyage, au séchage, à la protection ou à la réparation des biens. Conservez toutes les factures et les notes de frais.

Contactez au plus vite votre courtier via les moyens classiques ou via My Broker.

– Prenez des photos (générales, détaillées) qui aideront l’assureur à déterminer les dégâts sans contestation. Ces photos peuvent-être envoyées directement via My Broker.

Sources : echo.be